979-10-91772-33-4
janvier 2020
10x14cm, 96 pages
5 euros


couverture (web)
couverture (print)
lire un extrait
Aude Vidal
Le revenu garanti : une utopie libérale


Revenu garanti, salaire à vie, revenu de base... Il est devenu commun dans divers courants politiques de revendiquer l'attribution à chaque citoyen d'un revenu inconditionnel, « notre société étant suffisamment riche pour se le permettre ».
Ce livre, en s’interrogeant sur la notion de solidarité - peut-elle se réduire à un virement bancaire mensuel ? -, invite à questionner les poncifs individualistes de l'époque déguisés en « réformes révolutionnaires ». L’autrice porte un regard anti-productiviste, anarchiste et féministe sur cette revendication.



Sommaire
Le revenu garanti : une fausse bonne idée ?
Une utopie productiviste
- Faut-il se réjouir des gains de productivité ?
- Fin du travail pour qui ?
- C'est mon choix
Une utopie étatiste
- État social et auto-organisation populaire
- Faire circuler les richesses pour créer des communautés politiques
- De meilleures allocs pour plus d’État ?
Une utopie antiféministe et chargée de mépris de classe
- Emploi, inégalités de genre... et revenu garanti ?
- S'attaquer aux nuisances du travail rémunéré
- Quand le revenu garanti fait office de salaire maternel
- Mépris de classe et critique du travail... de l'autre
- Une institution ambiguë
Contre le solutionnisme
- Une critique à sens unique du travail
- Un solutionnisme écolo-alternatif



L'autrice
Aude Vidal a été chômeuse de longue durée et bénévole professionnelle. Elle a coordonné l'ouvrage illustré par Guillaume Trouillard, On achève bien les éleveurs (L'Échappée). Après Égologie. Écologie, individualisme et course au bonheur (aux mêmes éditions) et La conjuration des ego. Féminismes et individualisme (éditions Syllepse), elle continue ici son analyse de l'imprégnation des idées libérales en milieu militant.