979-10-91772-47-1
29 avril 2022
12x18,5cm, 112 pages
6 euros


couverture (web)
couverture (print)
lire un extrait
Nicolas Bonanni
Que défaire ?
Pour retrouver des perspectives révolutionnaires


Les luttes contemporaines sont souvent cantonnées à des résistances contre le libéralisme triomphant et l'extrême-droite carnassière, avec une efficacité pour le moins relative.
Pour contribuer à sortir de cette position défensive, pour retrouver des perspectives, ce petit livre s'attaque à deux totems de la gauche : la fascination pour la technologie et la centralité de l’État et des élections.
Appuyé tant sur des exemples actuels que sur l'histoire et les théories du mouvement révolutionnaire, il invite les anticapitalistes à questionner une partie de leur héritage, et à cette fin convoque tour à tour les pensées de Günther Anders, Simone Weil, Cornelius Castoriadis, Ivan Illich, Gustav Landauer, John Holloway, Matthew B. Crawford...



L'auteur
Nicolas Bonanni a publié Des moutons et des hommes. Contre l'identification électronique des animaux et des humains (2007), L'amour à trois. Alain Soral, Eric Zemmour, Alain de Benoist (Le monde à l'envers, 2016), Liberté des libéraux et liberté des anarchistes (2020) et Grenoble Calling. Une histoire orale du punk dans une ville de province (avec Margaux Capelier, Le monde à l'envers, 2021). Il collabore occasionnellement à la presse alternative.



Sommaire
Introduction – Défaire le capitalisme
1 – Pour quoi nous battons-nous ?
Interlude – Le sens du progressisme
2 – Comment nous battons-nous ?
Conclusion – Quand les moyens se renversent
Bibliographie



Presse
Recension sur Farenheit 451.
Recension dans La décroissance.
Entretien dans La décroissance.
Entretien sur Canal Sud.