979-10-91772-28-0
octobre 2019
14,5x20cm, 336 pages
18 euros


couverture (web)
couverture (print)
Lire un extrait
Nanni Balestrini
Les invisibles


Italie, années 1970. De manifestations en ouvertures de squats, de radios pirates en cocktails Molotov, de débats sur la lutte armée en répression policière, Les Invisibles trace le portrait de ces jeunes gens qui se jetèrent corps et âme dans la révolution.
Dans une langue directe et flamboyante, ce roman fait vivre les deux faces de cette période, qu'on décrit aussi bien comme « un Mai 68 qui a duré dix ans », avec ses espoirs et son enthousiasme, que comme des « années de plomb » et leur cortège de morts, de prisonniers et de désillusions.

Publié en Italie en 1987, ce livre a paru pour la première fois en français en 1991.
Traduction de Chantal Moiroud et Mario Fusco.
Postface inédite du Camarade Ned.



L'auteur
Nanni Balestrini (Milan, 1935 - Rome, 2019), membre du groupe des poètes d’avant-garde I Novissimi. Il est parmi les fondateurs, en 1963, du Gruppo 63. Plusieurs de ses romans ont été traduits en français.

Camarade Ned a soutenu une thèse sur les réponses militantes à la répression étatique de l’insubordination des années 70.



Presse
Bonnes feuilles sur Lundi matin.



Sur le même sujet, aux mêmes éditions
Johannes van de Weert, Les aventures de Red Rat