Editions Le monde à l'envers
22 rue des violettes, 38100 Grenoble. téléphone : 07.69.90.69.72. fax : 09.57.91.42.42. - email : mondenvers@riseup.net

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
présentation - catalogue - actualité - commandes - mailing list - manuscrits
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------















De tout bois
Revue de lutte contre le Center Parcs de Roybon

Six numéros parus
ISSN 2426-3486
Publication trimestrielle, 20x28cm, 32 pages, 2 euros
Cette revue se donne pour but de faire vivre la lutte contre le Center Parcs de Roybon (Isère) et d'en laisser des traces.
Au-delà du cas particulier de cette lutte, la revue De tout bois tâche de tisser des liens avec les grands enjeux actuels (écologie, crise du capitalisme, nouvelles formes de luttes).

Numéro 7, automne 2017 - à paraître
ISBN 979-10-91772-18-1
Au sommaire : « La guerre des étoiles », « La situation juridique de la Zad », « Chronologie de la lutte », par le comité de rédaction ; « Plus un lieu est vécu, plus tu gagnes en intensité de présence au monde. », entretien avec Brindille et Rameau, habitants de la MaquiZad ; « Arrêt sur images », par Rocky Bouillebois ; « Résistances et thermostat », par Jeanne Mouline ; « Hit the road, Nina ! » par la coordination "Center Parcs : Ni ici, ni ailleurs" ; fiche botanique ; reportage photographique.

Numéro 6, hiver 2016/2017 - disponible
ISBN 979-10-91772-16-7
Au sommaire : « Hibernatus » par le comité de rédaction ; « Une Zad à moins de 80 kilomètres de Grenoble » par des opposants grenoblois aux bulles tropicales ; « Chronologie du projet de construction d’un Center Parcs à Roybon, et de son opposition » par le comité de rédaction ; « Plaidoyer contre les intrigants » par Henri Mora ; « À tombeaux ouverts. Pourquoi les roybonnais n’ont pas protesté contre l’implantation d’un Center Parcs » par Rocky Bouillebois ; « On ne lâche rien ! Retour sur la manifestation des 8 et 9 octobre à Notre-Dame des Landes » par notre envoyé spécial ; « Considérations sur la justice » par Jean Philippe ; brèves, reportage photographique.

Numéro 5, printemps 2016 - disponible
ISBN 979-10-91772-14-3
Au sommaire : « Contre Center Parcs : la diversité des pratiques » par le comité de rédaction ; « Un an et demi déjà » par Yeg ; « Lettre ouverte aux réalisateurs du film ''Les saisons'' » par Pierre Sèche ; « De l'or blanc à l'or vert » par Gaspard Delanège ; « Des villages vacances à Center Parcs » par Tito ; Dossier financiarisation : « Roybon, paradis fiscal » par Nicolas Lux, « Le business de la compensation », entretien avec Antoine Costa et « Quantifier la nature » par un quidam; « De la Zad de Notre-Dame-des-Landes à la place de la République » par quelques habitant-e-s de la Zad de NDDL ; « Un opposant à l'aéroport emprisonné » par le Collectif grenoblois de soutien à la Zad de Roybon ; brèves ; chronologie 2016 ; reportage photographique.

Numéro 4, hiver 2015/2016 - disponible
ISBN 979-10-91772-10-5
Au sommaire : « Lysistrata », par Le comité de rédaction ; « État des lieux », par Le comité de rédaction ; « Le monde selon Center Parcs », par Françoise Fromonot & Stéphanie Sonette ; « L’internationalisme du Capital », par P. Deshair ; « L’importance de Roybon dans le Dauphiné du XIIIème et XIVème siècles », par Michelle Pistone ; « Dans le Jura », par Quelques opposants jurassiens à Center Parcs (QOJCP) ; fiche pratique ; reportage photographique.

Numéro 3, été 2015 - disponible
ISBN 979-10-91772-09-9
Au sommaire : « Le poids des mots, le choc des photos », par le comité de rédaction ; « Dans les bois », par un habitant du bois des Avenières ; « Le tourisme est le pur produit du capitalisme », entretien avec Rodolphe Christin ; « Les trois âges de la lutte contre le Center Parcs de Roybon », par le comité de rédaction ; « Lettre aux futurs voisins du Center Parcs », par Pierrette Rigaux ; chronologie 2015, reportage photographique.

Numéro 2, printemps 2015 - disponible
ISBN 979-10-91772-08-2
Au sommaire : « Guerre à la guerre économique », par le comité de rédaction ; « À ceux qui soutiennent le projet de construction du Center Parcs de Roybon », par Henri Mora ; « La douloureuse - Quelques propositions suite à l’expulsion de la Zad de Sivens le 6 mars 2015 », par un agrion de Marcuse et une lézarde dans la muraille ; carte de la Zad de Roybon ; fiche pratique ; reportage photographique.

Numéro 1, hiver 2014/2015 - disponible
ISBN 979-10-91772-07-5
Au sommaire : « Le scandale d'un endroit qui ne sert à rien », par le comité de rédaction ; « Extérieurs, vous avez dit "extérieurs" ? » et « À Serge Perraud, maire de Roybon », par Michèle Pistone ; « Les zones humides, on n’en a rien à foutre », par Victoria Xardel ; « Devant, et sur les flancs », par Pierrette Rigaux ; reportages photographiques ; chronologie ; brèves ; fiche pratique.



--

Acheter la revue
Cette revue est disponible dans toutes les librairies. Il est également possible de nous la commander directement.

--

A lire
Certains articles publiés dans la revue sont lisibles sur internet, dans des versions parfois légèrement différentes.
Numéro 1 :
Extérieurs, vous avez dit "extérieurs" ?
À Serge Perraud, maire de Roybon
Les zones humides, on n’en a rien à foutre
Devant, et sur les flancs
Numéro 2 :
La douloureuse - Quelques propositions suite à l’expulsion de la Zad de Sivens le 6 mars 2015
36 métiers, 40 misères
Numéro 3 :
Dans les bois
Lettre aux futurs voisins du Center Parcs
Numéro 5 :
Lettre ouverte aux réalisateurs du film "Les saisons"
De la Zad de Notre-Dame-des-Landes à la place de la République
Numéro 6 :
À tombeaux ouverts. Pourquoi les roybonnais n’ont pas protesté contre l’implantation d’un Center Parcs


A voir
Une exposition de photos prises lors de la lutte contre le Center Parcs est disponible. Elle est constituée d'une quarantaine de photos couleurs au format A3. Si vous souhaitez l'exposer, merci de nous contacter.


A écouter et à lire en plus
Des contributeurs de la revue sont intervenus dans l'émission Terre à terre de France Culture le 4 juillet 2015. Cette émission s'écoute ici.
L'équipe de la revue a été interviewé par le site de contre-information Haro! en juin 2016. A lire ici.

Haro ! : Vous pouvez revenir sur l’histoire de ce petit journal ? Quand est-ce que vous avez commencé à le diffuser ? Dans quel but ?
De tout bois : En 2011, les éditions Le monde à l’envers publiaient le livre de Henri Mora Chambard dans les Chambarans. S’opposer à Center Parcs et à la marchandisation du monde. Cet ouvrage retraçait la contestation d’un projet d’implantation d’un Center Parcs à Roybon mêlant histoire locale, tracts et critique sociale.
En 2014 débutaient les travaux, avant d’être interrompus par l’occupation du site, la création d’une ZAD et les recours juridiques. Très vite s’est posée la question de comment soutenir cette lutte. Très vite a émergé l’idée d’une revue afin de pouvoir diffuser une information actualisée en fonction de l’évolution de la lutte. Se servir de la revue comme outil politique pour garder des traces, informer le plus largement possible (en se servant du réseau de diffusion et des capacités de production de la maison d’édition) et avancer des positions politiques. D’où la revue De tout bois. Revue de lutte contre le Center Parcs de Roybon éditée par Le monde à l’envers. Une revue peu onéreuse, tirée à 1500 exemplaires, offerte ou vendue dans la région mais aussi dans le reste de la France. Dans le même temps, le Collectif grenoblois de soutien à la Zad des Chambarans s’est créé et a été à l’initiative de nombreuses actions parmi lesquelles la publication du journal Le Chambar’Tout.
Depuis le numéro 5, nous avons fusionné les deux revues. Le maintien du titre De tout bois, ainsi que sa ligne graphique est lié aux contraintes de la distribution en librairie - les libraires et leurs clients qui nous suivent n’auraient pas compris la création d’un nouveau titre. Ce numéro s’est déroulé comme les autres, le comité de rédaction a choisi les sujets, et des retours collectifs ont été faits sur l’ensemble des textes proposés.

Haro ! : Quels sont les retours que vous avez sur le journal ?
De tout bois : Concernant De tout bois, les retours qu’on a eus sont positifs : les personnes qui lisent la revue apprécient l’esthétique et le ton mais aussi le choix des textes qui alternent entre infos locales et textes de fond. La revue part bien, nous avons dû procéder à des retirages des premiers numéros.

Haro ! : Ah bon ? il y a toujours un mouvement contre le Center Parcs de Roybon ? Pourquoi est-ce qu’on n’en entend plus parler ?
De tout bois : Oui il y a toujours un mouvement contre le Center Parcs de Roybon, même s’il y a moins de personnes sur la ZAD ou dans le collectif de soutien, et que les ZAD ne font plus l’actualité de la presse locale ou nationale (même NDDL est passée de mode). Si le projet est actuellement bloqué par l’effet conjoint de l’occupation et d’actions en justice, la partie n’est pas pour autant gagnée. Des pro-Centers Parcs continuent d’intimider la ZAD (incendie le 31 mars 2016) et Pierre & Vacances, ses avocats et les collectivités locales n’abandonnent pas le projet. Le Conseil régional a adopté le 14 avril 2016 une subvention de 4,7 millions d’euros en faveur du projet et on attend le procès en appel pour 2016 (sans date précise).
Si on en n’entend plus parler, c’est que souvent l’actualité chasse l’actualité et cela vaut aussi pour les luttes. La contestation de la loi Travail occupe actuellement les agendas. Le projet étant actuellement bloqué, la lutte semble moins « prioritaire », d’autres fronts s’ouvrent comme par exemple l’opposition au Linky ou à la casse de services publics. Cette légère accalmie permet également de se coordonner avec les opposants d’autres régions visées par un projet de Center Parcs comme en Saône-et-Loire ou dans le Jura. L’un des objectifs de la revue est justement d’éviter que la lutte contre le Center Parcs tombe dans l’indifférence, de montrer qu’elle est toujours vivante, d’actualité et qu’elle s’élargie à d’autres régions.

Haro ! : Comment vous vous situez au sein de ce mouvement ? Quelles sont les positions que vous défendez dans le journal ?
De tout bois : Nous faisons partie de ce mouvement qui est protéiforme, ce qui est à la fois sa richesse et sa faiblesse. C’est une richesse lorsque ce mouvement attaque ce projet sur tous les fronts : juridique en multipliant les recours, physique en s’interposant et en occupant le site, politique en gagnant la bataille des idées. Mais c’est aussi sa faiblesse car nous ne sommes pas toujours d’accord entre nous, nous n’avons pas forcément les mêmes objectifs politiques. La position défendue dans le journal est de défendre la diversité des tactiques sans nier nos divergences sous couvert d’une pseudo unité de luttes. Nous refusons les positions écolocrates qui visent à se présenter en interlocuteurs crédibles en proposant des alternatives ou en souhaitant aménager le projet. Nous n’avons pas de contre-projet, nous nous battons pour que cette forêt reste une forêt. Cela peut sembler simpliste mais ce sont deux visions du monde qui s’affrontent. Nous refusons la prédation capitaliste de tous les domaines de la vie (territoires, faune et flore, humains, relations sociales) et la marchandisation et la destruction d’un bien commun pour la course au sacro-saint emploi.

Haro ! : Au risque de paraître un peu provoc’ : est-ce que la lutte contre Center Parcs n’est pas un peu accessoire ? Je veux dire : on parle d’un centre de vacances pseudo-écolo à la campagne, pas d’une centrale nucléaire. Pourquoi investir tant d’énergie dans cette lutte ?
De tout bois : Au même titre que défendre une occupation illégale en ville (un centre social ou un squat) se battre contre le Center Parcs c’est défendre ce qui est encore défendable, c’est-à-dire des lieux qui ne sont pas marchandisés, qui offrent une relative évasion dans un monde où tout est régi par l’économie. Center Parcs n’est ni accessoire ni un pseudo centre de vacances : c’est un cas d’école. C’est l’un de ces multiples projets nuisibles qui permettent de s’attaquer à l’économie capitaliste et ses ravages sociaux et environnementaux.
La France comme beaucoup d’autres pays mise beaucoup sur le tourisme et les loisirs pour se développer. Lorsque la production se fait à l’étranger ou par des machines automatisées pour des raisons de coûts, le tourisme qui englobe l’ensemble des territoires, leurs infrastructures, les transports, le commerce et leurs administrations, offre des opportunités de développement qui ne laissent pas indifférents les décideurs et les investisseurs. Le tourisme se voit dans l’obligation de mettre en valeur ces territoires urbains et industriels, ruraux et forestiers en les artificialisant et en les muséifiant afin de séduire et d’attirer toujours davantage les clients potentiels sollicités par ces différents territoires désormais en concurrence.
S’attaquer à Center Parcs, c’est s’attaquer à l’industrie du tourisme et ses aménagements qui ravagent le territoire, c’est contester l’économie (la finance et le Travail) et l’écologie (la politique qui vise à gérer les nuisances plutôt que les supprimer) mais aussi la collusion avec le milieu politique. C’est également l’opportunité de poser des questions sur les choix de société ; retrouver, tester ou éprouver des moyens de lutte, s’organiser entre nous, développer les solidarités locales mais aussi à d’autres luttes en d’autres lieux.
S’attaquer à Center Parcs comme à un aéroport ou une centrale c’est refuser que le monde se fasse sans nous et surtout contre nous, c’est lutter contre une politique de dépossession de nos vies.

Haro ! : Vous pouvez nous donner les prochains rendez-vous ?
De tout bois : Nos prochains rendez-vous dépendront de la décision de la cour d’appel de Lyon dans les mois à venir, si elle autorise ou non la reprise des travaux sur le site. On peut consulter régulièrement le site internet ZAD Roybon pour suivre les activités et les manifestations proposées.






----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------